Rechercher

Oser sauter le pas


Dans ces temps d’incertitude, où nous nous sentons mal à l’aise, où nous voyons nos propres problèmes enfler dans une ambiance anxiogène entretenue par notre environnement social, nous avons chacun et chacune, nos « trucs » pour nous sortir de ces sources d’anxiété. Pour moi, c’est de me réfugier entre-autres dans la lecture de livres choisis. Pourtant, lors d’une ce ces dernières lecture, on me renvoie à mes responsabilités en m’indiquant qu’il faut relever les défis de la vie pour se sentir mieux et s’épanouir. Cela m’a inspiré et je tenais à vous livrer mes réflexions.

Relever les défis de la vie : Quel objectif « conquérant », qui relève de l’injonction ! Qui ne l’a pas entendue ? Du même type que « sois fort !», et/ou « sois parfait !» Tout ça, en faisant abstraction de ses émotions.

Pour moi cela ne me semble pas être le bon chemin. Pourquoi la vie serait-elle un défi ? Nous ne naissons pas en opposition avec elle ; c’est elle qui nous accueille en son sein. Nous ressentons comme « défi » tout ce qui vient toucher nos mémoires imprimées dans nos cellules. Mémoires qui peuvent-être personnelles, familiales, collectives. Vient s’ajouter toutes les croyances que notre environnement social nous inculque avec notre accord inconscient. Je me suis retrouvé dans la mémoire cellulaire, dans un premier temps, pour m’aider dans cette démarche. Depuis, ma vision de la vie à grandement changé. Les « défis » que j’ai pu rencontrer se sont transformés en enseignements. Une des clés de mon épanouissement que je peux aujourd’hui partager en tant que praticienne et formatrice.

Hélène Perrière

31 vues1 commentaire